Recherche

Fiche métier

 
L’AFNOR distingue 5 niveaux de maintenance, suivant la complexité des opérations :

  • Réglages et échanges de consommables.
  • Échanges standards, graissage, contrôle du fonctionnement.
  • Identification et diagnostic des pannes, réparation par échange d’éléments fonctionnels, réparations mécaniques mineures, réglage général, réalignement des appareils de mesure.
  • Travaux importants de maintenance corrective ou préventive.
  • Rénovation, reconstruction, réparations importantes confiées à un atelier central ou à une unité extérieure.

Les interventions peuvent aussi correspondre à des degrés d’urgence différents :

  • Les interventions préventives servent à empêcher l’apparition de pannes ou de mauvais fonctionnements ; il s’agit soit d’entretien au jour le jour, soit de travaux durant des arrêts programmés spécialement pour la maintenance.
  • Les interventions correctives (aussi nommées curatives) sont celles qu’on effectue en cas de panne ou de dysfonctionnement :
    - la réparation de matériels ou composants défectueux, généralement en atelier,
    - le dépannage, généralement sur place.

Ce métier est accessible avec un Bac professionnel ou un Bac+2 (BTS/DUT) en maintenance, mécanique, électricité, automatisme, électronique, électrotechnique.
Un ou plusieurs Certificat(s) d’Aptitude à la Conduite En Sécurité -CACES- conditionné(s) par une aptitude médicale à renouveler périodiquement peu(ven)t être requis.
Des habilitations spécifiques (électrique, nucléaire, ...) sont exigées selon le secteur d’activité.
La pratique de l’anglais (vocabulaire technique) peut être demandée.